Archives de la création association des propriétaires au LIORAN

MAJ le lundi 2 septembre 2019

Pour contacter l'APAL (nom provisoire) , donnez votre adresse mail pour recevoir des infos ou pour  vous inscrire :
apalioran2019@gmail.com
 
Depuis le mail d'information du 2 décembre, j'ai reçu des inscriptions de propriétaires de toutes les résidences ! C'est encourageant !
Vous pouvez faire circuler cette information aux propriétaires que vous connaissez (en copropriété ou en chalet individuel).
je vous informe que nous avons fait une assemblée constitutive en janvier 2019 (voir détails ci dessous).
Les propriétaires immobiliers seront membres adhérents . Ne payez rien pour le moment SVP !
Quant aux personnes intéressées mais non propriétaires au LIORAN, elles pourront consulter le site de Sumène pour avoir les informations.

Ce projet de création de l'association a été lancé par courriel  le 2 décembre 2018.

Lettre d'information mise à jour le vendredi 11 janvier 2019  suite aux nombreuses réponses favorables reçues depuis 6 semaines et aux nombreux échanges avec des présidents de copropriétés ou des propriétaires indicividuels motivés, je vous informe que la création de  l'association est en bonne voie.

Au cours de l' assemblée constitutive qui s'est déroulée le dimanche 6 janvier 2019 au Lioran, nous avons rédigé des statuts (et choisi l’appellation précise) afin de déposer la demande officielle en préfecture.

Cette association aura pour but :

-       De représenter les propriétaires du Lioran soit plus de 1.000 logements, constitués à 95 % de résidences secondaires dont les propriétaires sont physiquement éloignés.

-       De les informer essentiellement sur les améliorations au Lioran et sur les projets d’avenir de la station,

-       De collationner toutes les propositions concrètes susceptibles d’améliorer la qualité de vie des résidents.

Elle pourra participer aux réunions de concertation organisées par les responsables locaux (région, Préfecture, Département, Cantal Avenir, Communauté des communes, Commune, SAEM, etc ..).

Dès maintenant elle dispose d’une boite mail personnalisée : associationlioran2018@yahoo.com

Tout propriétaire immobilier  peut adhérer (1 personne = 1 voix)

voir fiche d'inscriprion jointe  : 4 attestation individuelle pour adhesion apal 20194 attestation individuelle pour adhesion apal 2019 (37.04 Ko)

Le bureau de l’association sera constitué de plusieurs membres : président, vice-président, trésorier, secrétaire, conseillers (nombre exact à définir en 1ère AG au cours de l'été 2019).

Coût de l’adhésion- minime Ne rien payer maintenant , c'est l'AG de l'été 2019 qui définira le coût exact.

Informations indispensables à l’inscription  à communiquer par mail dès maintenant :

Nom, prénom,   

Ville de résidence principale (statistiques)

Adresse de la résidence au Lioran,

Adresse mail pour vous contacter.

Nous n’adresserons pas de courrier postal pour éviter les frais superflus.

En attendant la création d’un site internet, les informations seront communiquées avec une page spéciale sur le site internet de Sumène : 

Cordialement.
Andrée Villanueva
secrétaire provisoire
Association Propriétaires au  LIORAN
222 Tour Sumène
Super  LIORAN
15300 Laveissière
07 50 29 80 65
 
Rappel du mail de novembre 2018 :
Vous avez pu apprendre grâce à  l'article sur les projets sur l'avenir du Lioran que Cantal Destination a l'intention de consulter les communes et les ASSOCIATIONS du site ....
En ce qui concerne les copropriétaires du millier de logements du Lioran, au niveau des autorités nous sommes des "fantômes"  puisque nous n'avons aucune représentation officielle .
Il parait opportun de créer une "association des propriétaires et amis du Lioran"  qui regroupera les 1000 propriétaires et contribuables de la station (le nom exact de l'association sera à définir en groupe)....
Comme cela nous pourrons être conviés aux réunions sur les projets d'avenir pour LE LIORAN.
Ensuite nous pourrons diffuser l'information à tous nos adhérents et sympathisants par l'intermédiaire d'un site dédié.
Avec les moyens modernes, la circulation des informations montantes (idées et suggestions) ou descendantes est facile, rapide et gratuite !
 
Nous sommes conscients que les préoccupations des acteurs du Lioran sont différentes mais nos souhaits se rejoignent sur plusieurs questions importantes :
- les activités gratuites qui ont disparu (jeux d'enfants, bancs et table de pique nique) et qui sont réalisables à moindre coût,
- la question de la patinoire qui vieillit et le serpent de mer  des toboggans nautiques démontés depuis  20 ans et jamais remplacés par une piscine
- les difficultés de déplacement pour les piétons qui sont presque "interdits de séjour" au LIORAN : aucun chemin adapté entre Font d'Alagnon et les Sagnes (il faut slalomer entre les véhicules du parking ou emprunter la RD 67 avec tous les risques assortis ...) ; quant aux skieurs de fond ils doivent rejoindre la piste de Font d'Alagnon en auto, en navette ou en marchant sur la route...
- les difficultés pour les automobiles  (revêtement de la chaussée, déneigement, places de stationnement, accès à la route du rocher du cerf); dans ce cas le problème se complique car communes et département se renvoient la balle en disant que c'est le problème de l'autre ...
- la navette du rocher du cerf qui a failli disparaitre complètement en 2012.
- la dégradation irréversible du chemin en bois  sous la Chapelle du LIORAN,
- l'absence de véritable "salle hors sac" pour les groupes d'enfants,
- l'état de la prairie des Sagnes qui se dégrade de plus en plus chaque année (en décembre 2012, l'architecte et président du Griou a présenté le problème sur le plan technique au cours de la réunion de concertation organisée par M. POUNAU ).
- etc....
Cependant, il ne faut pas oublier que les 1.000 propriétaires des logements du Lioran (chalet, appartement et studios) cotisent aux impôts locaux pour plus d'un million d'euros chaque année.
Il parait donc indispensable que nous soyons représentés dans ces réunions pour l'avenir du LIORAN car nous sommes les utilisateurs-consommateurs et nous apportons nos euros dans les commerces et les activités de la station.
Les commerçants sont représentés par une association, les sportifs également.
Les propriétaires n'ont que 2 associations :
- Rocher du Cerf (150 propriétaires)
- Hameau du bec de l'aigle (50 propriétaires)
Les 800 autres propriétaires sont des fantômes administrativement muets !
 
Il est important que nous soyons informés et consultés sur les projets futurs afin que chaque groupe puisse exprimer son avis sur les sujets qui le concernent.
 

Vous pouvez donner votre avis sur le sujet en utilisant le formulaire de contact en bas de page

 


 

Information diffusée en novembre 2018 : Article publié le 8 novembre 2018 sur La Montagne et signalé par un propriétaire Lillois (un grand merci de notre part).

Les réflexions engagées pour dynamiser la station du Lioran
Le directeur de Cantal destination a pour mission de « piloter le développement de la station du Lioran d'ici à 10 ans ». © Margaux Briolat

Si la station du Lioran a connu un véritable essor en matière d'équipements et de remontées mécaniques, ses nouveaux responsables veulent désormais travailler sur d'autres axes comme l'animation, l'hébergement ou encore le stationnement.
« En matière d'équipement, Hervé Pounau a fait un travail remarquable d'aménagement des remontées mécaniques, des pistes et de l'enneigement ». Conscient que les gros investissements ont été réalisés sous l'ère de l'ancien directeur de la station, officiant désormais dans les Pyrénées, le président de la Saem Super Lioran, Philippe Fabre, estime que l'arrivée d'un nouveau directeur 
« va lancer une autre dynamique ». Reste donc à Pierre Leduc, qui a pris ses fonctions lundi 5 novembre, à poursuivre le développement largement initié par son prédécesseur.
Les axes de travail sont déjà connus. « On a beaucoup à faire. Le Lioran est le plus beau domaine skiable d'Auvergne. En revanche, on nous dit qu'on s'y ennuie. La station n'est pas assez animée pour les jeunes. On manque d'hébergements et il y a des problèmes de stationnement », pointe le président. La mission du nouveau directeur va donc s'inscrire dans une réflexion plus large, initiée à la suite d'un appel à projet lancé par Atout France et dont le Lioran est lauréat. C'est dans ce cadre que Bruno Avignon, directeur de Cantal destination, a été chargé de
« piloter le développement de la station d'ici à 10 ans ».

À travers ce projet, il s'agira notamment de traiter la problématique de l'hébergement et des lits froids. Parmi les pistes évoquées, la construction d'un hôtel ou d'une structure « qui génère de l'hébergement » à la place des garages techniques de la Saem, sur le bord de la départementale D 67. Quant à la Saem et son personnel, ils s'installeraient dans l'ancien centre de secours inoccupé actuellement.
La question de l'avenir de la patinoire est posée !

Une réflexion sera également menée pour améliorer les conditions de stationnement, notamment au coeur de la station. «  Il faudrait également aménager un parking pour les camping-cars, digne de ce nom. À mon sens, le meilleur endroit serait à Font d'Alagnon, à condition de traiter certaines problématiques (zone inondable...). À Font-de-Cère, il y a peut-être une possibilité d'accroître le parking de quelques places », suggère Philippe Fabre.

Le déneigement est aussi au coeur des débats. Cette intervention est très complexe car ce site compose avec une Nationale du ressort de l'État, une départementale qui relève du conseil départemental et les parkings qui sont sur le domaine communal.
Par ailleurs, la station s'étend sur trois communes qui appartiennent à trois intercommunalités.
« Le Département a un rôle à jouer pour essayer de mettre du liant »
, précise Philippe Fabre. 

L'autre problématique à l'étude, c'est l'animation de la station avec une optique quatre saisons. D'emblée, la question de l'avenir de la patinoire est posée. « Si on veut la rénover comme elle est, c'est 800.000 € au moins. Donc quel devenir pour ce bâtiment ? La patinoire pourrait être remplacée par un centre aquatique. Moi, j'y suis favorable. Il faut travailler sur cette question de l'eau l'hiver, pourquoi pas sur la thématique du bien-être (balnéo)... 
Et on peut imaginer une patinoire éphémère sur la prairie des Sagnes durant la période des vacances de février. Cela constituerait une animation. Il faut travailler ce sujet au Lioran », plaide Philippe Fabre.
Ce dernier estime que la prairie des Sagnes aurait également besoin d'être réaménagée.

À cette réflexion sur le développement de la station seront associés des acteurs privés, les associations du site, les communes, les intercommunalités... 

  • Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire